Relations épanouies

Les 4 étapes clés d’une relation épanouie

Temps de lecture : 11 minutes.

Tu souhaites vivre une relation épanouie ? Que tu sois déjà en couple ou célibataire, je te partage les 4 étapes clés d’une relation épanouie.
Avec, tu vas pouvoir profiter pleinement de toute la magie du couple, les discussions profondes, la connexion, la compréhension totale, l’harmonie. Sans oublier, le respect, l’écoute, et évidemment la complicité et l’épanouissement. Le rêve, quoi !

Parce que bon, faut bien le reconnaître, entre les non-dits, les malentendus, les maladresses, les cris, les disputes… La réalité des couples ce n’est pas tip-top niveau épanouissement. Passée la tendresse des débuts, on se retrouve coincé dans une relation où la routine tient la place de l’amour, avec un.e Doudou qui aimerait bien, mais qui n’arrive pas à faire le premier pas… Et pourtant, tant qu’il y a de l’amour….

La relation : territoire de toutes les passions

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je te propose de nous attarder un peu sur les différentes zones qui composent une relation. Ces zones, sont bien distinctes et ont toutes leur importance. Néglige-les et tu verras ton couple s’étioler. Occupe-t’en et tu verras ta relation s’épanouir ! Ainsi, les 4 zones qui composent la relation sont : toi, l’autre, le territoire commun et le lien. Et ça tombe bien qu’il y ait 4 zones, parce qu’il y a 4 étapes clés, une pour chaque zone ! Comme il s’agit d’étapes, on va y aller progressivement et pas à pas. Alors prêt.e pour une immersion au pays des relations épanouies ?

Voici les 4 clés appliquées aux 4 zones :

  • Au territoire commun, nous apporterons de la Clarté !
  • À toi, nous apporterons de la Responsabilité !
  • À l’autre, nous appliquerons de l’Amour !
  • Au lien, nous apporterons de la Connexion !

C’est parti !

4 étapes clés d'une vie de couple épanouie

1. Clarté : les 7 sujets qui fâchent !

Le territoire commun correspond à l’espace où ton autre et toi, allez traiter toutes les questions qui vous concernent tous les deux. Autant te dire, qu’à elle seule cette zone est LA source de toutes les séparations du monde ! Pourquoi ? Parce que jamais, au grand jamais on ne prend le temps d’aborder calmement les sujets qui fâchent. D’une, parce qu’on préfère ne pas s’y attarder (des fois qu’on se fâcherait pour de bon.) De deux, parce qu’il faut bien se l’avouer, l’aventure du couple, c’est de se découvrir petit à petit et de composer au fil de l’eau.

C’est quand même plus sympa de se disputer (devant les enfants) parce qu’on vient malheureusement de découvrir que doudou ne partage pas notre point de vue sur l’éducation des-dits enfants. Et puis, se livrer une guerre froide ou mieux un marchandage sexuel parce que la répartition des tâches ménagères est non-équitable c’est quand même plus rigolo ! Enfin, faire éclater une guerre au milieu d’un repas de famille pour une question de dépense superflue, c’est super chouette aussi, non ?

Si tu es convaincue de l’intérêt de clarifier les sujets qui fâchent, voici, pour toi, en exclusivité les 7 sujets qui fâchent :

  • la sexualité,
  • les enfants,
  • la gestion financière,
  • les relations externes (ex, famille, amis, potes…)
  • les tâches ménagères,
  • le travail
  • l’hygiène de vie

Avant d’aller plus loin, je te propose une mise en perspective. Ces 7 sujets, ne sont pas des sujets de disputes en vrai. Ils sont juste des sujets de discussion qui non clarifiés deviennent des sujets de dispute. Tu vois la différence ?

Ce n’est pas parce qu’on aborde ce sujet qu’on se déchire, mais parce qu’on ne l’a pas clarifié au préalable qu’on se prend la tête !

Ainsi, prendre le temps de se poser avec doudou, pour clarifier ces sujets est un magnifique cadeau à offrir à ta relation.

Comment faire ?

Cet exercice peut se faire seul, ou en couple. Par exemple, tu peux décider de te poser pour voir comment toi, tu te positionnes pour chacun de ces sujets puis échanger avec doudou pour voir ce qu’il en ressort.

Ouverture du cœur et bienveillance sont évidemment de mise durant cet exercice, car si tu prends le temps de clarifier ces sujets, et de recueillir le point de vue de ton partenaire, c’est évidemment dans une démarche de connaissance de soi, de l’autre et donc de partage, non ?

Tu es célibataire ? Tu peux aussi faire cet exercice. Il t’apportera encore plus de clarté sur tes envies, désirs, besoins. Une fois en couple, tu pourras le refaire et voir comment tes réponses ont évolué.

❌ Une mise en garde toutefois : sélectionner son/sa futur.e partenaire en fonction de ses réponses ce n’est pas de l’amour, c’est un appel à candidature ! Et nous, on parle bien de relations épanouies ! Ce serait dommage de passer à côté d’une belle relation sur un malentendu…

Comment aborder chaque sujet ? 

Voici une liste de questions-type pour aborder chaque sujet. Tu n’es pas obligé.e de répondre à toutes les questions, choisis celles qui te parlent le plus, voire celles qui te viennent spontanément. L’idée, ici étant surtout d’apprendre à se connaître, l’un et l’autre et de faire émerger ce qui est important afin de définir sereinement votre territoire commun. 

  • ❓Qu’est que je pense de ce sujet ? 
  • ❓Qu’est-ce que je souhaite pour ce sujet dans ma vie de couple ? 
  • ❓Qu’est-ce que j’aime dans ce sujet ? 
  • ❓Qu’est-ce que je n’aime pas ? 
  • ❓Est-ce que je me sens à l’aise avec ce sujet ?
  • ❓Quels sont mes besoins, mes désirs, mes envies avec ce sujet ? 
  • ❓Comment mes parents traitaient-ils ce sujet à la maison quand j’étais enfant ? 
  • ❓Comment ai-je envie de vivre ce sujet dans ma vie de couple ? 
  • ❓Ai-je vécu quelque chose de difficile en lien avec ce sujet, ou quelqu’un de ma famille ? 
  • ❓Ai-je été précédemment heurté.e dans ma vie par rapport à ce sujet ? 

Au secours, on n’est pas d’accord ! 😱

« Je veux des enfants et pas lui ! » Comment faire si l’on découvre que nous avons des attentes différentes ?
C’est justement tout l’objet de cet exercice : anticiper pour ne pas être pris au dépourvu dans la tempête en disant des choses qu’on ne pense pas, ou en se fermant sur des positions juste pour “embêter l’autre” ! 🤔

Si doudou et toi, pensez différemment, tant mieux ! Ce sont nos différences qui nous permettent d’évoluer. Si on pensait tous de la même façon, ça servirait à rien d’être plus de 7 milliards d’humains sur terre ! 🌍
Alors la première des choses à faire, c’est d’écouter et d’accueillir. ❓Est-ce un problème pour toi, ou pour lui ?
Voyons tout de suite comment chacun devrait s’occuper de ses affects !

2. Responsabilité : chacun s’occupe de ses affects ! 

Oui, je sais, ça peut surprendre. Généralement, dans le couple, il s’agit de mutualiser, mais personnellement, je prône l’indépendance 🤘 ! Enfin surtout, l’indépendance affective 🤘❤️. Ça veut dire que chacun est responsable de lui, de ses émotions, de ses ressentis et c’est la raison pour laquelle nous existons d’abord en tant qu’individu. Parce que finalement la vérité, c’est que :

Je suis seulement responsable de ce sur quoi je peux agir : si je cherche à agir sur toi, je suis dans l’emprise, la contrainte, la manipulation et ça, ce n’est pas de l’amour, c’est du toxique !”

Alors exit le toxique 🥴, bonjour la pleine responsabilité, je m’occupe de prendre en charge mes affects, mes émotions, mes pensées, mais aussi mes erreurs, mes rêves et mes désirs…

Comment prendre en charge mes affects ? 

En étant au clair avec toi-même, en t’écoutant et en t’observant. Lorsque tu te sens triste parce que doudou ne t’écoute jamais, s’agit-il vraiment d’un problème venant de doudou ou d’une mise en lumière de quelque chose en toi qui demande à être écouté ? Est-ce vraiment doudou qui n’écoute pas, ou toi qui cherches à combler un manque d’écoute intérieure en sommant doudou de t’écouter ? Tu vois la différence ? ✅

Il s’agit d’identifier ce qui t’appartient et ce qui appartient à l’autre. Pour cela, rien de plus simple, pose-toi la question : ❓dans ce désaccord entre doudou et moi, qu’est-ce qui m’affecte le plus ? Et laisse venir ce qui émerge.

Tu seras surpris.e de constater que bien souvent ce qui nous dérange le plus, c’est ce qui est non-guéri à l’intérieur de nous et qui demande à être mis en lumière. Laisse-moi te partager une petite histoire personnelle.

“Tu m’écoutes jamais !”

Un jour, je discutais avec mon partenaire. Je ne sais pas trop ce qui s’est passé, mais en l’espace de quelques instants, j’ai pensé qu’il ne m’écoutait pas. Cette pensée a alors fait naître en moi, un sentiment de colère 😡. D’un état tranquille de partage, je suis passée à une irrésistible envie de me taire et de rester dans mon coin 👿. Je m’apprêtais à bouder lorsque mon adulte intérieure qui passait par-là a attrapé mon enfant intérieure pour l’emmener discuter plus loin. Pour mon ami, qui n’a pas saisi ce qui était en train de se jouer en moi, je suis juste partie faire quelque chose dans une autre pièce. Seule, j’ai écouté et observé ce qui se tramait en moi. J’ai ainsi pu identifier la source du problème, qui n’avait évidemment rien à voir avec mon partenaire : il s’agissait d’une ancienne blessure liée à ma mère qui ne m’écoutait pas quand j’étais petite ! ✅

C’est toujours entre moi et moi !

Mon partenaire n’en avait été que le déclencheur, pour me permettre de libérer cette mémoire. Cinq minutes et demie plus tard, le travail de libération effectué, ✅ c’était terminé. Apaisée, j’ai alors expliqué à mon partenaire ce qui venait de se jouer en moi. Il m’a écoutée attentivement et fut surpris d’apprendre que j’avais d’abord été fâchée, que je lui en avais voulu, que j’étais prête à lui faire la tête toute la journée, voire à m’énerver et crier un peu et qu’enfin il n’avait joué qu’un tout petit rôle dans toute cette macroscopique dispute qui ne s’était jouée en réalité qu’entre moi et moi ! 🤣

Si tu prends le temps d’observer tes comportements dans l’intimité, tu seras surpris.e de voir comment la bouderie, la colère, la petite voix ne sont en vérité qu’une demande de ton être intérieur à être entendu pour libérer une mémoire qui n’a plus lieu d’être.

Le plus drôle, c’est qu’à force de te livrer à cet exercice, ton partenaire va t’imiter, sans forcément y faire attention. Et là, il ne restera que de l’amour 🥰 ! Ça tombe bien, c’est ce que nous allons voir tout de suite !

3. Amour : s’aimer pour accueillir l’autre 🥰

Imaginons un monde dans lequel chacun dispose d’une fontaine d’eau illimitée, sans jamais savoir qu’il peut l’utiliser pour ses propres besoins. Cela amènerait la pensée que pour avoir de l’eau, chacun doit compter sur la fontaine d’un autre, à qui en retour, il offrira l’eau de sa fontaine. 🚰

Que se passerait-il dans ce genre de monde : serions-nous les uns avec les autres parce que nous avons envie d’être ensemble ou uniquement parce que ce rapprochement nous permettrait de remplir nos besoins respectifs ? Et que se passerait-il si nous restions très longtemps sans remplir notre besoin ? Ne serions-nous pas simplement dépendant de la fontaine de l’autre ? D’ailleurs, serions-nous dépendant de l’autre, ou de sa fontaine ? 🚱

Imaginons maintenant que dans ce monde, chacun apprenne à se servir de sa propre fontaine, d’abord pour lui. Que se passerait-il ? Les gens profiteraient mieux de la présence des uns et des autres, parce qu’ils sauraient tout simplement qu’ils sont ensemble pour être ensemble et pas seulement par dépendance. 🚰
Étrange, non ? 

Le cœur ne sait qu’aimer 💖

En amour, c’est la même chose. Nous disposons depuis la naissance d’une source intarissable d’amour, mais nous nous sommes construit dans l’idée que l’amour ça se donne et ça se reçoit depuis l’extérieur. C’est comme si nous avions cette fontaine en nous, mais que nous en réservions l’accès à la clientèle et non au personnel ! Inconscients de notre besoin d’amour et de notre fontaine intérieure pour y répondre, nous agissons comme si le robinet était cassé, cherchant à l’extérieur ce que nous avons déjà à l’intérieur. Cela nous rend dépendant de l’autre, de son amour, voire de l’autre ET de son amour.

Lorsque tu prends conscience de l’existence de ce robinet intérieur et que tu décides de le réparer pour toi, tu es reconnecté à ton amour inconditionnel pour toi. Et cela te permet d’être dans l’accueil inconditionnel de ton partenaire.

Partout où il y a de l’amour, il y a de l’accueil et de l’acceptation et point de jugement. Le cœur ne sait qu’aimer. Là où il y a amour, il ne peut y avoir de jugement. Et là où il n’y a pas de jugement, il y a accueil de l’autre.

Ainsi, voyons à présent la dernière étape et non des moindres, d’une relation épanouie….

4. Connexion : le lien est ta priorité ! ♾️

Maintenant, que tu as fait le tri à l’étape 1 : de ce qui appartient au territoire commun, l’étape 2 : et ce qui t’appartient personnellement et que tu y as adjoint de l’amour et de l’accueil inconditionnel à l’étape 3, il ne nous manque qu’à nous occuper du lien ♾️.

Et le problème avec le lien, c’est qu’on a souvent tendance à le minimiser voire à le négliger. Pourtant, au tout début, c’est ce lien qui t’a conduit dans les bras de doudou, non ?
Je te propose de prendre quelques instants pour réfléchir à ce lien entre vous deux. Avant toute chose, tu peux même faire un ancrage/connexion/centrage par ici. Cela te permettra de revenir en ton centre. Une fois que c’est fait, ferme les yeux et visualise ta relation avec doudou. Que vois-tu? Qu’est-ce qui te plaît, qu’est-ce que tu aimes ? Comment tu te sens ? Pense à vos premiers rendez-vous, vos premiers moments partagés. Ce que tu ressens au centre de la poitrine, c’est ça le lien, et c’est aussi ça l’amour. Ça te remplit et tu te sens super bien ? Chouette alors ! ✅

❌ Ou alors, pas encore, et tu n’as rien senti de spécial ? Ce n’est pas grave, cela veut seulement dire que la routine a pris plus de place dans la relation que l’amour. Tu te souviens des 4 zones ? La routine (le territoire commun) est plus présente que l’amour, le lien ou même ta propre place. Je t’invite alors à prendre le temps de réfléchir aux récents événements qui ont pu engendrer cette relation. En te reliant dans ton cœur, tu vas pouvoir sentir les réponses qui te viennent. Et puis tu pourras adapter les réponses nécessaires pour répondre aux besoins que tu auras identifiés.

Quand cela sera terminé, je te propose une pratique pour booster ta relation.

La lettre d’amour 💌

Prends ta plus belle plume, réalise un ancrage-connexion-centrage, et laisse parler les mots. Tu peux coucher sur le papier tout ce qui t’es venu durant la visualisation abordée plus haut et dans ce sentiment d’amour, laisser émerger les mots d’amour…. Écris autant que tu le souhaites. Et quand tu seras prêt.e, tu pourras si tu le désires offrir cette lettre à ton/ta bien-aimée, qui la recevra avec amour et bienveillance.

Si vraiment, c’est trop difficile pour toi, je te propose une variante. Écris-toi une lettre d’amour à toi ! Écris ce que tu aimerais qu’il/elle te dise, ce que tu aimerais qu’il/elle remarque. Écris : “Mon amour, j’ai remarqué tous les efforts que tu fais…” En t’adressant à toi comme ton partenaire le ferait, plutôt que “j’aimerais que tu remarques tous les efforts que je fais.” Il s’agit d’écrire ce que TOI tu aimerais lire. Tu vois la différence ? Cela va te mettre dans un état très agréable d’amour et ça, c’est super chouette !

Une fois que la lettre est écrite, tu peux la garder, ou la brûler, c’est comme tu veux, et comme c’est juste pour toi.

Le regard à 360°

Nous avons terminé les 4 étapes clés d’une relation épanouie. Pour aller plus loin, je voudrais te partager une vision plus spirituelle de la relation, puisque finalement, le lien, c’est aussi la connexion entre deux âmes 😎. 

Imagine, qu’à travers le lien, doudou te fournit un regard à 360 degrés sur toi-même. À travers ses yeux, tu peux donc te regarder en toute confiance et voir ce que tu as besoin de travailler, lâcher, libérer. Cette étape pourrait se résumer ainsi : “J’accepte ce que tu me dis, car je sais que tu ne veux que le meilleur pour moi.”

❌ Je précise qu’il ne s’agit pas de relation d’emprise ou de prendre l’ascendant sur l’autre. Il s’agit simplement de se retrouver dans un abandon total de soi, pour ne faire qu’un dans la relation, dans cette sécurité intérieure que l’autre ne veut que le meilleur pour nous, comme nous-même.

✅ La relation, débarrassée de l’ego, des questions de pouvoir, et de sur-mentalisation n’est constituée que d’amour ! Il ne s’agit plus de deux individus appartenant à une relation, il s’agit de la RELATION dans sa dimension spirituelle.

L’expression “I see you” dans le film Avatar, résume bien cela à travers cette pensée : “Je te vois, je te reconnais comme faisant partie de moi”.
Sur cette réflexion plus spirituelle, je te propose de conclure cet article : Les 4 étapes clés d’une vie de couple épanouie.

Conclusion

Nous avons vu ensemble, les 4 étapes clés d’une vie de couple épanouie qui sont les suivantes :

  • Clarté : les 7 sujets qui fâchent
  • Responsabilité : chacun s’occupe de ses affects !
  • Amour : s’aimer pour accueillir l’autre
  • Connexion : le lien est ta priorité !

Tu l’auras peut-être remarqué, il y a un acronyme caché qui donne le mot CRAC. C’est fait exprès ! J’adore les acronymes, et j’aime en utiliser pour aider à mieux mémoriser des concepts ! 😊

Ainsi, tu pourras plus facilement t’en souvenir :

“Pour avoir une vie de couple épanouie, si je ne veux pas que mon couple craque, je pense CRAC !”

Facile, non ?
Si mon article t’a aidé.e n’hésite pas à m’envoyer un message, je serais ravie que tu me partages ton retour. Et je te souhaite une magnifique relation épanouie.

2 Commentaires. En écrire un nouveau

  • Morice yvonnick
    16 août 2023 16h36

    Merci Sandrine.
    Avec cet article je vais encore pouvoir avancer et j’espère bientôt avoir une vrai relation amoureuse et partagé des deux côtés et non toxique oufff

    Répondre
    • Avec plaisir Yvonnick 🤗 Je vous souhaite de rencontrer cette belle personne (d’abord vous-même <3, évidemment).

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.