Rayonnante présence

Comment booster ta confiance en toi ?

Temps de lecture : 8 minutes.

L’une des premières raisons pour venir me voir, c’est le manque de confiance en soi. Je dirais même que c’est la base des demandes pour se sentir bien dans ses baskets. Se sentir en confiance, être sûr de soi et de ses décisions, savoir que quoi qu’il arrive, on va assurer et que les choses vont bien se passer, c’est quand même super chouette, non ?   

Malheureusement, nous avons souvent tendance à douter de nous et de nos décisions. Pire, nous avons tendance à penser que la confiance en soi, c’est quelque chose d’inné et qu’à la loterie des naissances, certains sont mieux servis que d’autres 🙁. Et cerise sur le gâteau, plus nous allons entretenir cette pensée, plus cela va devenir une réalité. C’est quand même ballot, quand on sait qu’il ne faut que quelques étapes pour booster sa confiance en soi !

Et c’est ce que nous allons voir tout de suite : la confiance en soi, c’est comme un muscle, et ça se booste ! 

La confiance en soi, c’est quoi ?

Pour répondre à cette question, je me suis d’abord penchée sur la définition du Larousse, qui indique :

sentiment, conscience que l’on a de sa propre valeur et dans lesquels on puise une certaine assurance.

Pour compléter cette définition, j’ajouterais qu’en énergétique, les notions de valeur, de confiance en soi et de place sont liées au chakra du plexus solaire ☀️. 

En cabinet, lorsque tu viens me voir pour booster ta confiance en toi, c’est d’abord sur ce chakra que nous allons travailler. D’ailleurs, le bilan énergétique est topissime pour s’en occuper, en plus d’équilibrer et d’harmoniser tous tes chakras ! 

Mais aujourd’hui, tu es là, parce que tu souhaites booster ta confiance en toi, et c’est la promesse de cet article. Je te propose un cahier d’exercices à télécharger pour t’en occuper tout.e seul.e. Et si tu as besoin d’un coup de pouce énergétique en plus, tu sais où me trouver. N’hésite pas, je suis là pour ça 😉.

💡 D’ailleurs, le savais-tu ? Le chakra du plexus solaire se développe entre l’âge de 14 et 21 ans. Durant cette période de notre vie, tout l’enjeu réside à trouver sa place dans le monde et rayonner son énergie vitale. Te souviens-tu de comment tu as vécu cette tranche de ta vie ? Cela pourrait te donner de précieux éclairages 😉. 

😀 Envie de découvrir tout de suite le cahier d’exercices ? Clique ici ! 🔥🔥🔥

Peut-on vraiment booster sa confiance en soi ? 

J’ai longtemps cru que la confiance en soi, c’était quelque chose d’inné, dont j’étais dépourvue. Timide, introvertie, je n’osais pas m’affirmer, encore moins poser ma voix. Évidemment, cela impactait mes prises de décisions et j’avais tendance à me rallier à la voix de ceux qui parlaient le plus fort, plutôt que de prendre le risque d’assumer mes propres choix. Je te laisse imaginer toutes les situations dans lesquelles je me suis laissée marcher dessus 🙁. 

Et puis un jour, une voix en moi s’est faite entendre 📢. En seulement quelques jours, je n’étais plus la nana introvertie qui doutait d’elle-même. J’étais posée, et bien plus confiante que je ne l’avais été auparavant. À partir de ce jour, j’ai pu tenir tête aux personnes qui cherchaient ordinairement, ou avaient simplement l’habitude de prendre l’ascendant sur moi. D’ailleurs, pour l’anecdote, ça a été super marrant de voir la tête de mon boss de l’époque, la première fois que je l’ai remis à sa place ! 😂 

Alors, oui, je peux l’affirmer, on peut booster sa confiance en soi. Et vraiment, c’est le meilleur cadeau 🎁 que tu puisses te faire, si comme moi, tu es introverti.e et/ou que tu n’en peux plus de te faire marcher dessus et/ou que tu en as marre de ne pas réussir à t’affirmer. Si, toi aussi, tu es un.e grand.e sensible et que tu en as marre qu’on t’impose des règles sans tenir compte de toi, reste bien connecté.e, je te présente des exercices pratiques pour booster ta confiance en toi, tout de suite. 

Comment booster sa confiance en soi ?

Allez, on y va, c’est parti 🔥. Avec ces 3 outils, tu vas pouvoir booster ta confiance en toi assez rapidement. Il m’arrive de les proposer en séance individuelle, ils ont largement fait leurs preuves. 

Je te les présente brièvement dans cet article, retrouve-les plus en détail dans ton cahier d’exercices à télécharger en bas de cette page ⬇️⬇️⬇️. 

Attention, précision utile, ces exercices ne vont pas agir à la racine de ton manque de confiance en toi, ils vont simplement t’aider à booster ta confiance en toi. Si tu as besoin d’un travail en profondeur, qui te permette de libérer les causes profondes de ton manque de confiance en toi et agir sur la racine, réserve tout de suite ton appel découverte. Ensemble, nous définirons tes besoins et comment mon accompagnement peut t’aider à booster ton énergie ✨ pour rayonner ☀️. 

1. Se connaître pour s’auto-évaluer de manière juste 

Et, oui, c’est la base ! Avoir une bonne vision (réaliste) de qui nous sommes est le socle solide d’une bonne confiance en soi. Savoir qui on est, ce que l’on aime, ce qui nous motive, ce qui nous rebute, connaître nos limites, ce que l’on accepte ou non, c’est la base de l’épanouissement personnel ET donc de la confiance en soi. Malheureusement, nous nous connaissons mal ou peu. Parfois même, nous nous sommes construits selon l’idée que nos “éducateurs” se faisaient de nous. L’éducation transmise, leurs projections et notre histoire ont posé la base de qui nous sommes. Heureusement, rien n’est immuable et surtout, je ne le dirais jamais assez, il n’y a pas de parents parfaits ! Et puis, si nous sommes qui nous sommes, c’est un peu grâce à eux… Donc on lâche cette pierre 🪨, et on respire, hors de question de blâmer nos parents 😉. 

2. Liste tes valeurs

Quoi ? Une liste ! Et oui, tu me connais, j’adore les listes, et je ne pouvais pas te partager un exercice sans qu’il n’y en ait une ! 

Tu te souviens lorsque je te disais un peu plus haut que j’avais tenu tête à mon boss de l’époque ? Quelques jours auparavant, j’avais fait une liste de toutes mes valeurs. Cet exercice m’a permis d’apprendre à me connaître et de comprendre mon mode de fonctionnement. En identifiant tes valeurs, tu vas pouvoir prendre conscience de ce qui est vraiment important pour toi. Les valeurs sont personnelles et chacun d’entre nous a sa propre échelle de valeurs. Si tu te trouves souvent en opposition avec quelqu’un, il y a fort à parier que ce soit en rapport avec les valeurs personnelles que vous défendez et qui ne sont pas les mêmes. Par exemple, tu peux avoir une valeur très forte de liberté et ton partenaire, une valeur très forte de respect. Ainsi, pour toi, la liberté de ton enfant sera importante, et pour ton partenaire, ce sera le respect des règles. Sur le papier, c’est ok, mais dans la vraie vie, cela peut vite poser problème. Imaginons que votre enfant soit en train de jouer dans sa chambre lorsque des invités arrivent. Pour toi, ce sera ok ✅, parce qu’il est libre de continuer à jouer, et pour ton partenaire, ce ne sera pas ok ❌, parce qu’il voudra que votre enfant vienne dire bonjour aux invités. Alors comment on fait, pour ne pas faire exploser le couple à chaque fois qu’on n’est pas d’accord ? Et bien si cette question t’intéresse, je te propose la lecture de cet article : les 4 étapes clés d’une relation épanouie en complément de celui-ci. N’hésite pas à me dire dans les commentaires si cela t’a aidé 😉

Ce n’est pas parce qu’on n’est pas d’accord qu’on a forcément tort.” 

3. Développe un regard doux sur toi

Cet exercice va t’être utile au quotidien. Il s’agit d’adopter un regard plus neutre et positif sur toi 😍. Dans les faits, ce qui plombe ta confiance en toi, ce sont les croyances limitantes que tu entretiens à ton sujet. Ton sentiment de valeur s’est construit durant ton enfance, notamment par l’intermédiaire du regard des adultes autour de toi. Si ces derniers t’encourageaient et te félicitaient, tu as sûrement pu développer une belle confiance en ta valeur et donc une solide confiance en toi. Mais j’imagine que ce n’est pas le cas, si tu es en train de lire cet article 🤔.

Parfois, l’absence de valorisation parentale est encore pire que le dénigrement. Si tes parents ont été trop occupés par leurs problèmes pour prendre le temps de t’adresser des signes de reconnaissance positifs ou objectifs, cela a pu te créer un sentiment profond de manque de valeur 😥. 

Heureusement, comme je me plais à le dire, rien n’est immuable ! Et cet exercice va te permettre dans un premier temps d’observer tes pensées, de les identifier, puis de les transformer. Un travail complet, pour retrouver un regard doux et bienveillant sur soi 😍. 

Je veux mon cahier d’exercices ! 

Pour le recevoir, il te suffit de remplir le formulaire ci-dessous, de prévoir une petite après-midi tranquille, une boisson chaude 🍵, et une playlist musicale sans paroles 🎶. (L’écriture de cet article s’est faite sur le titre “Una Mattina” de Ludovico Einaudi, dont je suis une grande fan 😍.) 

Bonus : la confiance en soi, ça ressemble à quoi ? 

Avant de conclure cet article, et parce que j’adore écrire, j’aimerais te partager une image pour illustrer ce qu’est la confiance en soi, et ce que l’on ressent quand elle est là, bien chevillée au corps. 

Un jour, j’ai fini par quitter le mec qui me tyrannisait et qui avait réduit le peu de confiance en moi à zéro. J’avais décidé de fêter ça en sautant en parachute 🪂! À cette époque, en 2016, j’avais la conviction totale que puisque ma vie avait été un véritable fiasco sur lequel je n’avais eu aucun contrôle, je pouvais lâcher-prise en m’envoyant en l’air ✈️ et voir comment l’univers me rattraperait. Évidemment j’avais peur, assise entre les jambes du moniteur avec lequel j’allais sauter et qui était en train de m’arnacher à lui. La boule au ventre, j’écoutais distraitement ses dernières instructions, tiraillée par une part en moi qui me réclamait de me carapater à la voiture ! Dans ce cockpit, nous étions 8 à sauter, dont 4 moniteurs. Notre duo était celui qui se trouvait juste à côté de la porte. Il était trop tard pour se dégonfler. 

Et c’est là, qu’il s’est passé un truc incroyable ! La porte s’est ouverte. Nous étions à plus de 2500 mètres d’altitude. Sous mes pieds, je voyais défiler les paysages minuscules, les champs qui s’interconnectaient, entrecoupés par les routes et les maisons. À cette hauteur, mon horizon n’était limité que par les quelques nuages disséminés dans ce magnifique ciel bleu de septembre. Prudemment, mon moniteur m’a conduite au bord de l’avion. Il était assis dans l’habitacle tandis que je me suspendais déjà dans les airs, les jambes dans le vide. La seule chose qui me retenait, était son corps. Et avant même que j’ai eu le temps de dire “ouf”, j’étais en train de tomber, ou plutôt de chuter. C’est une sensation très grisante ! J’ai hurlé, de joie, de surprise, de libération ! Je ne sentais plus aucune contraintes, j’étais libre de mes mouvements. Je chutais, et c’était ok pour moi. Je me sentais légère, confiante, et sereine. 

Ce que je veux surtout te partager à travers cette histoire personnelle, c’est que la confiance en soi, ce n’est pas quelque chose qu’on porte sur soi tout le temps. Ce n’est pas non plus quelque chose dont on se remplit. Ni quelque chose que l’on stocke dans le but de l’utiliser plus tard. Et pour moi, cette histoire résume assez bien ce qu’est la confiance en soi. C’est quelque chose qui grandit spontanément en nous et nous confère toutes les ressources nécessaires au moment où l’on plonge dans une action. C’est quelque chose qui nous procure une sensation grisante de joie, de surprise aussi de ce que l’on est en train d’accomplir et de libération de sortir d’une entrave. J’espère que cette image t’aura apporté un bel éclairage ☀️. 

Conclusion

Nous voici au terme de cet article. Si ce n’est pas déjà fait, je t’invite à télécharger ton cahier d’exercices, pour booster ta confiance en toi, et à me dire dans les commentaires si cela t’a aidé. De mon côté, l’écriture de cet article a été très challengeante, puisqu’au départ, j’avais seulement prévu d’écrire un article sur un sujet que je croise régulièrement en cabinet. Et puis, une idée en entraînant une autre, je me suis dit : “pourquoi pas ? Pourquoi ne pas proposer un cahier d’exercices pour aller plus loin encore, dans ma proposition d’accompagnement”. Et presque un mois après avoir débuté l’écriture de cet article, le cahier d’exercices est enfin prêt, le résultat me plaît beaucoup (un peu d’auto-congratulation, ça fait toujours du bien !) Je fais le vœu que ce cahier te plaise autant qu’il m’a été plaisant à mettre en pages  ❤️. 

Je te souhaite tout le meilleur,

Sandrine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.